Les grottes de Méailles

il est aussi une partie du paysage de Méailles, étonnante, mystérieuse, que n’éclaire pas la lumière du jour : il faut pour la découvrir s’enfoncer au cœur du massif. Direction les grottes de Méailles.

lacdesfeesmeaillesmod
Mairie de Méailles.

Les grottes de Méailles

La trilogie du Nummulitique structure largement le paysage de Méailles : la couverture de grès d’Annot qui coiffe la série résiste bien à l’érosion et a permis de préserver des zones d’altitude qui forment aujourd’hui les différents sommets du massif ; en revanche, là où l’érosion a ôté cette toiture de grès, les eaux de pluie n’ont pas eu de difficultés à raviner le niveau de marnes bleu-gris, épais de plusieurs centaines de mètres, en roubines : des pentes relativement douces aux formes émoussées, aux surfaces ravinées et peu végétalisées. Ces roubines caractéristiques se voient très bien au nord-est du plateau où elles forment une partie du versant de la tête du Ruch, dont le sommet est toujours armé par la couverture de grès d’Annot. C’est l’aplanissement de ces roubines qui a formé en avant-plan le plateau fertile de Méailles, et, plus frontalement encore, leur érosion totale qui a dégagé localement la corniche de calcaires à Nummulites où est édifié le village.

Découvrir le reportage complet sur le site de la commune de Méailles en cliquant ici !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s